Gimp

  • Glossaire

Glossaire

Calque

Gimp affiche et utilise différents plans pour composer une image. Un plan se comporte comme un transparent, peut être masqué, déplacé... séparément d'un autre.

L'organisation des calques d'une image est visualisée dans l'onglet Calques.

Les dimensions d'un calque ne correspondent pas forcément aux dimensions de l'image qui le contient, par ex un calque Texte.

Dans Gimp les limites du calque actif sont indiquées par un pointillé jaune et noir.

L'opacité d'un calque détermine le degré avec lequel il laisse voir les couleurs des calques sous-jacents. Elle varie de 0 à 100, 0 étant la transparence complète et 100 l'opacité complète.

Ne pas confondre avec une couche de couleur (rouge, vert, bleu) utilisée par les imprimeurs.

Formats d'images

Les images informatiques peuvent être sauvegardées sous différentes formes. Chaque format (d'enregistrement) peut avoir plusieurs capacités ou qualités, et chacun dépend de ce que vous voulez en faire. Voici un rapide survol des formats commun :

.xcf : format natif utilisé par Gimp. C'est le seul qui sauvegarde les calques, les textes et la plupart de vos paramètres. Attention, c'est un format que seul Gimp sait lire, il devra donc rester un format de travail et si vous voulez utiliser votre image pour un site, une présentation ou un envoi par mail, il faudra la sauver sous un autre format. Si l'on pense devoir modifier ultérieurement l'image ou le montage, il faut impérativement l'enregistrer en .xcf

.bmp : format de base, assez lourd mais fidèle à l'original.

.jpg ou .jpeg : format le plus commun pour les photos, assez léger car compressé. Mais la compression (réglable à la sauvegarde) peut engendrer une perte de qualité. Très utilisé pour la publication web et l'envoi d'images par e-mail. Le taux de compression peut être réglé.

.gif : format qui exige de limiter le nombre de couleurs de l'image à 256 maximum. Du coup, comme les informations de couleurs sont supprimées, l'image est plus légère. On peut également avoir une de ces couleurs « transparente », ce qui est très utilisé sur les pages internet pour avoir un effet d'image flottant sur un fond régulier, comme un autocollant découpé. Le gif peut parfois être utilisé pour des animations image par image (gif animé).

.png : même principe que le jpg (compression de poids) et le gif (contour découpable en transparence), mais sans la réduction de couleurs et sans dégradation de l'image malgré une bonne compression. Ce format convient pour des images de grande qualité et également pour visionner les images. Les images .png sont souvent trop "lourdes" pour l'envoi par e-mail. Le taux de compression peut être réglé également.

pixel

abréviation anglaise de "picture element" : c'est le plus petit élément d'une image numérique.

On peut comparer une image numérique à une mosaïque : plus le nombre d'éléments de base (pixel) est élevé, plus l'image contient de détails, plus elle est précise et elle plus de place à lors de l'enregistrement.

DébutFin
AccueilAccueilRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)